Actualités

Revue de presse

Neuf jours de spectacle à Kerhervy

2015-06-12-telCinq pièces de troupes lanestériennes sont programmées cette année, dont « Alkaïa », par les Attachiants, mercredi 1er juillet.
 
La Fontaine aux chevaux organisera, du vendredi 26 juin au 4 juillet, son 33e festival de théâtre amateur en plein air, sur le site magique du cimetière de Kerhervy, à Lanester. Neuf jours de fête avec au programme, 33 pièces et de nombreuses autres animations.
 
Lancé en 1982 par des comédiens amateurs, le festival a proposé, pendant ses premières années, une courte programmation : deux spectacles par soir sur une semaine. Il a pris de l'ampleur dans les années 2000.
 
Des malentendants sur scène
 
La programmation théâtrale est comme les années passées, très diversifiée, avec des créations d'auteurs locaux (Laura Piriou, Julie Le Toquin), des pièces classiques et contemporaines et « pour la première fois, une pièce jouée par des malentendants », souligne Luc Grenon, le président de la Fontaine aux chevaux. Une soirée 100 % jeunes est proposée le 1e r juillet, et 100 % impro, le 2 juillet.
 
Comme les années passées, plusieurs prix récompenseront les troupes : Prix de la Ville récompensant une pièce contemporaine et actuelle, Coup de coeur du festival et sélection pour participer au Festival national de théâtre amateur en Touraine.
 
Côté animations, le festival proposera deux expositions, l'une de peintures de Jean-Michel Méfort et l'autre pluridisciplinaire, d'Oscar Yana. La musique envahira également tous les soirs la guinguette, avec des groupes locaux.
 
Le Télégramme, 12 juin 2015
 

 
Le festival de théâtre amateur bientôt à Kerhervy !
2015-06-17-of
Luc Grenon, président de La Fontaine aux chevaux, et les organisateurs.
Le 33e festival de théâtre amateur, organisé par La Fontaine aux chevaux (Fac), se tiendra du vendredi 26 juin au samedi 4 juillet, sur le site exceptionnel du cimetière des bateaux à Kerhervy.
Créée en 1983 par Léone Beaumes, alors adjointe à la culture, l'association La Fontaine aux chevaux a pour objectif la promotion du théâtre amateur. « Nous avons toujours les mêmes ingrédients : théâtre, librairie, animation à la guinguette, restauration, bar, expos, tout pour un excellent cru 2015, commente le président, Luc Grenon. Des nouveautés aussi comme un spectacle monté par des malentendants d'Auray, ou encore un jeté de clowns et plein de bonnes surprises. »
78 troupes, 33 gardées
Pièces classiques ou contemporaines, la programmation théâtrale est très variée. Les troupes viennent du pays de Lorient, avec des créations d'auteurs locaux, des départements voisins mais aussi du Maine-et-Loire, avec le théâtre de l'Intérieur d'Angers et la pièce Un roi se meurt, prix de la Tour d'or Festhéa 2014. « Nous avons vu 78 troupes pour en garder 33 », précise le président.
La soirée 100 % jeunes, ce sera le 1er juillet et la spéciale impro le 2 juillet, reconduite pour la 3e fois. Côté récompenses, le prix de la ville récompensera une pièce contemporaine traitant un fait de société. La sélection Festhéa désignera la troupe qui représentera la Bretagne au festival national de Saint-Cyr-sur-Loire à la Toussaint.
Enfin, le coup de coeur du conseil d'administration de la Fac sélectionnera la pièce qui sera rejouée à salle Jean-Vilar le 11 octobre. Deux expositions seront installées, l'une de peintures de Jean-Michel Méfort et l'autre d'Oscar Yana et ses figurines de cire inspirées de la culture sud américaine. Sans oublier les traditionnelles animations musicales à la guinguette. En cas de mauvais temps, tous les spectacles seront joués à Kerhervy, une structure est prévue à cet effet.
Ouest France, 17 Juin 2015
 

 
Le festival de théâtre amateur débute vendredi
Le 33e festival de théâtre amateur, organisé par La Fontaine aux chevaux (Fac), débute ce vendredi et durera jusqu'au samedi 4 juillet, sur le site magique du cimetière des bateaux à Kerhervy.
Pièces classiques ou contemporaines, la programmation théâtrale est très variée. Créations d'auteurs locaux ou pièces jouées par des troupes des départements voisins, 33 sont mises à l'honneur parle conseil d'administration de la F.A.C.
La soirée 100 % jeunes a lieu le 1er juillet et la spéciale impro le 2 juillet, reconduite pour la 3e fois. Un spectacle monté par des malentendants d'Auray est aussi programmé.
Le Prix de la Ville récompensera une pièce contemporaine traitant un fait de société. La sélection Festhéa désignera la troupe qui représentera la Bretagne au festival national de Saint-Cyr-sur-Loire, à la Toussaint. Le coup de coeur du conseil d'administration de la Fac sélectionnera la pièce qui sera rejouée à la salle Jean-Vilar le 11 octobre.
Le programme de vendredi
Animation à la guinguette : Jeannot & son biniou (inauguration), Lady Bigoudi et son lâcher de clowns.
2015-06-25-of
À 20 h 30 : La Mélodie du pouvoir. Création par Cartel Birmane (Brest 29). Mise en scène : collective. Durée : 45 mn.
L'histoire. Avant de mourir, Gordon Moretty, patron de la pègre d'une sombre ville des années 40, avait consigné le mystère de sa réussite dans son testament... Lady Swanson, le sénateur Johnson, Mademoiselle Greta et Big partent à la recherche du document... Magouilles, sexe, fausses alliances, tout est permis !
06-26-22h00-theatre etage
À 22 h : D'un Retournement à l'autre, de Frédéric Lordon par Théâtre de l'Etage (Rennes 35). Mise en scène : Véronique Rengeard et Fabienne Rocher. Durée : 1 h 30
L'histoire. 2008 : crise financière... Pour mettre en lumière les vraies causes de la dette, une comédie sérieuse, en alexandrins, que Molière n'aurait pas reniée.
Renseignements : tél. 02 97 81 24 19. Tarifs : forfait journée à 5 €, 8 € ou 12 €, gratuit moins de 6 ans. Pass 3 jours 25 €, billet pour un spectacle 8 €. Réservations et points de vente : librairie Au vent des mots, 7, rue du Port à Lorient ou sur place une heure avant le premier spectacle.
Expositions permanentes pendant le festival
Jean-Michel Méfort
Le Levallois a étudié à l'Ecole national des Beaux-Arts d'Angers. “J’aime une peinture qui dérange les visions stéréotypées et soumises aux préjugés, J’aime une peinture libre de modèles et de procédés préétablis. J’aime une peinture qui prend avant tout sa source dans l’éveil du regard, sa vigueur, son acuité. Une peinture de sensibilité et intelligence amies, parce que être est la cause”.
Oscar Yana
L'artiste bolivien installé en Bretagne depuis de nombreuses années, réactualise des figures et motifs issus de le culture sud-américaine dans des oeuvres au caractère contemporain qui tissent subtilement des liens entre passé et présent.
L'artiste a disposé à même le sol des figurines de cire directement inspirées de la statuaire andine, objets cérémoniels ou rituels qui accompagnaient le mort au cours de son voyage dans l' au-delà.
Oscar Yana récupère également des céramiques et des poupées qui ont voyagé dans les valises de ceux qui, un temps, ont souhaité rapporter ces objets-souvenirs et qui peu à peu s’en sont détournés et les ont abandonnés. Pour Oscar Yana, il s’agit là de récupérer des bribes de sa culture d’origine ramenée en France par d’autres et de redonner aux arts populaires de son pays, le statut d’oeuvre d’art à part entière.
Ouest France, 25 juin 2015
 

 
Théâtre. Neuf jours de spectacle à Kerhervy
2015-06-25-tel
Le festival se déroule dans un amphithéâtre au bord d'un cimetière de bateaux (photo d'archives).
La Fontaine aux chevaux organise, à partir de demain, son 33e festival de théâtre amateur en plein air sur le site magique du cimetière de Kerhervy, à Lanester. Neuf jours de fête avec de nombreuses animations au programme.
Lancé en 1982 par des comédiens amateurs, le festival a proposé pendant ses premières années une courte programmation : deux spectacles par soir sur une semaine. Il a pris de l'ampleur dans les années 2000.
Le festival, c'est cette année, 33 pièces de théâtre, avec une journée 100 % jeunes le 1er juillet et une autre 100 % impro le 2 juillet.
Comme toujours, le festival sert de lieu de sélection pour la troupe représentant la Bretagne au festival national de théâtre amateur de Touraine fin octobre. L'an passé, la troupe du Théâtre en Do de Lanester y avait décroché le deuxième prix national.
La programmation théâtrale est toujours aussi diversifiée, avec « des pièces classiques et contemporaines et pour la première fois, une pièce jouée en langage des signes (samedi, à 20 h 30) », souligne Luc Grenon, le président de La Fontaine aux chevaux.
Côté animations, le festival proposera deux expositions, l'une de sculptures d'Oscar Yana et l'autre de peintures de Jean-Michel Méfort.
Enfin, la guinguette, où l'on peut se restaurer (et assister aux spectacles en cas improbable de pluie), accueillera tous les jours une animation musicale.
À noter également l'organisation samedi, de 15 h à 17 h, d'une plongée dans l'univers des textes de comédie et samedi 4 juillet, de 14 h à 18 h, d'un stage de gestuelle au théâtre.
Pratique
Réservations et points de vente : librairie Au vent des mots, au 7, rue du Port à Lorient ou sur place, une heure avant le premier spectacle.
Tarifs : forfait journée à 5 €, 8 € ou 12 € ; gratuit moins de 6 ans. Pass trois jours : 25 € ; billet pour un spectacle : 8 € ou 5 €, avant 20 h 30.
Le programme jour par jour
2015-06-25 2-tel
Pour la première fois, une pièce sera jouée en langage des signes, samedi, à 20 h 30.
Demain : « La mélodie du pouvoir » (Cartel Birmane), à 20 h 30 ; « D'un retournement à l'autre », de Frédéric Lordon (théâtre à l'étage), à 22 h.
Samedi : à 15 h, Lectures entre voisins du pays de Lorient ; à 18 h, « Otage », de Laura Piriou (atelier Fac) ; à 20 h 30, « Hôtel in Petto » (signes en scène) ; à 22 h, « Le repas des fauves » (Min'de rien) ; à 23 h 30, « Le Prince de Hombourg », de Vahé Katcha (Les Têtes en friche).
Dimanche : à 18 h, « La Révolution », de Cyril Jarousseau, et à 18 h 45, « La chorale », de Jean-Paul Alègre (Arlequins collège Saint-Jean à Guidel) ; à 20 h 30, « Les amours de Nanterre », de Lesage et Dorneval (Les autres) ; à 22 h, « Le porteur d'histoire », d'Alexis Michalik (Le Théâtre en Do).
Lundi : à 18 h, « L'Opéra de quat'sous », de Beltholt Brecht (Les Tintam'arts) ; à 20 h 30, « La folle de Chaillot », de Jean Giraudoux (L'Abreuvoir) ; à 22 h 15, « Vers toi terre promise », de Jean-Claude Grumberg (Théâtre des autres mondes).
Mardi : à 18 h, « Au fait », de et par Julie Le Toquin ; à 20 h 30, « Toc Toc », de Laurent Baffie (Coup de torchon) ; à 22 h 15, « Un roi se meurt », d'Eugène Ionesco (Théâtre de l'Intérieur) ; à 23 h 30, « Shopping and Fucking », de Mark Ravenhill (Zamak compagnie).
Mercredi 1er juillet : à 18 h, « Micmac sur le tarmac », de Lionel Piraud (école Kermoulin de Moëlan-sur-Mer) ; à 18 h 45, « Le bal des Kerkousquet », de Lionel Piraud (école de Clohars-Carnoët) ; à 20 h 30, « Paillettes et rébellion », de Laura Piriou (Les têtes brûlées) ; à 21 h 30, « Alkaïa », de Laura Piriou (Les Attachiants) ; à 22 h 30, « Le songe d'une nuit d'été », de William Shakespeare (lycée Dupuy-de-Lôme).
Jeudi 2 : à 18 h, « Royal Rumble » (La GIGN) ; à 20 h 30, « Black out » (La Tique) ; à 21 h 30, Catch d'impro (La GIGN, La Tique, la Clique du Clic et les Pires).
Vendredi 3 : à 18 h, « Les Pas perdus », de Denise Bonal (L'atelier de l'ADMAP) ; à 20 h 30, « No Memories », de Guy Foissy (Vinogen) ; à 21 h 45, « Aux premières loges », de Serge Travers (Tréteaux de l'Ile) ; à 23 h 30, « Alice ma soeur », de Gérard Levoyer (compagnie du Puits Ferré).
Samedi 4 : à 17 h 30, « Duo Dom-Tom », de Jean-Paul Alègre (Le Théâtre du coq et de l'âne) ; à 20 h 30, « Le colonel oiseau », de Histo Boytchev (Théâtre en liberté) ; à 22 h 15, « Éphémère », de Geoffroy Mathie (Théâtre de l'Aurore) ; à 23 h 45, final et palmarès.
Le Télégramme, 25 juin 2015
 

 
Carton plein pour le festival de théâtre à Kerhervy
Les séances du premier soir n'ont pas rempli totalement les gradins mais le public était au rendez-vous les deux jours suivants.
2015-06-29-of
Les gradins étaient bondés samedi soir.
Depuis vendredi soir, le festival de théâtre amateur bat son plein au cimetière des bateaux de Kerhervy. Les séances du premier soir n'ont pas rempli totalement les gradins, pas les deux jours suivants.
Les 330 places du théâtre de plein air ont trouvé preneur, notamment pour assister au spectacle de la troupe de malentendants Signes en scène, samedi soir. « Nous sommes très satisfaits de la bonne fréquentation du week-end. À souligner le mérite du public, resté tardivement samedi, la dernière pièce ayant été jouée à minuit », note Josiane Tanguy, vice-présidente de la Fontaine aux chevaux, association organisatrice de l'événement.
La météo est aussi propice aux spectacles en plein air et tous les jours, dès 19 h 15, la fameuse guinguette au bord du Blavet attire beaucoup de monde : grillades, crêpes maison, kebab spécial Kerhervy, à tous petits prix.
Neuf pièces sélectionnées
Depuis 2009, la Ville décerne un prix à une pièce traitant d'un sujet actuel. Neuf sont sélectionnées pour l'obtention des 350 € offerts : La mélodie du pouvoir par Cartel Birmane, D'un retournement à l'autre par Le Théâtre de l'étage, Le repas des fauves par Min'de rien, Au fait par Julie le Toquin, Shopping and fucking par La Zamak Compagnie, No Memories par Vinogen, Aux premières loges par Les Tréteaux de l'Ille, Le colonel oiseau par le Théâtre en Liberté, Ephémère par le Théâtre de l'Aurore.
La sélection bretonne pour Festhéa (Festival national de théâtre amateur de Saint-Cyr-sur-Loire) se compose de cinq troupes candidates : Le Théâtre de l'Etage avec D'un retournement à l'autre, Le Théâtre des Autres mondes avec Vers toi Terre Promise, La Zamak Compagnie pour Shopping and fucking, Vinogen et No memories, le Théâtre de l'Aurore et Éphémère.
Et aussi le Coup de coeur de la Fontaine aux chevaux qui sera invité le 11 octobre prochain à rejouer sa pièce sur la scène de l'espace Jean-Vilar. Le palmarès sera dévoilé samedi 4 juillet, aux alentours de 23 h.
Trois spectacles au programme, aujourd'hui
06-29-18h-tintamarts
Les Tintam'arts
18 h. L'Opéra de Quat'Sous de Beltholt Brecht par Les Tintam'arts de la Kewenn Entr'acte (Queven), mise en scène de Gaëlle Bervas. Durée : 1 h. Mackie-le-Surineur, redoutable chef de gang et roi de la pègre, fait régner sa loi pour faire prospérer ses affaires.
Animation à la guinguette : les guitaristes de la Kabanamuzik.
20 h 30. La folle de Chaillot de Jean Giraudoux par L'abreuvoir (Arzano), mise en scène de Daniel Lechère. Durée : 1 h 30.
Des spéculateurs veulent exploiter le sous-sol parisien. Informée, Aurélie, la Folle de Chaillot, va, avec ses amis, les éliminer pour protéger son bonheur.
22 h 15. Vers toi Terre Promise de Jean-Claude Grumberg par Le Théâtre des Autres Mondes (Lanester), mise en scène de Jean Le Scouarnec et Erika Vandelet. Durée : 1 h 30. Un dentiste juif et son épouse pansent difficilement les blessures des années 40. Alors peut-on encore rêver de Terre Promise ?
Renseignements : 02 97 81 24 19. Réservations et points de vente : Librairie Au vent des mots, 7, rue du port Lorient ou sur place, une heure avant le premier spectacle. Tarifs : forfait journée à 5 €, 8 € ou 12 €, gratuit moins de 6 ans. Pass 3 jours : 25 €, billet pour un spectacle : 8 €.
Ouest France, 29 juin 2015.
 

 
Le festival sur de bons rails 29 juin 2015
Le public est venu nombreux, dès vendredi, au festival.
Le 33e festival de théâtre amateur de Kerhervy a été lancé officiellement, vendredi soir, par l'association organisatrice La Fontaine aux chevaux, en présence des élus.
Le maire, Thérèse Thiéry, a souligné la vitalité de l'association, « cette continuité ne peut être le fruit du hasard, c'est le signe d'un enthousiasme, d'une créativité et d'une vitalité portés par les bénévoles. Au bout de 33 ans, on pourrait comprendre un essoufflement ou une lassitude. Au contraire, la qualité et la densité sont toujours au rendez-vous, la fraîcheur également ».
La Ville attribue un prix de 350 € pour récompenser une pièce contemporaine traitant un fait de société.
Marie-Claude Gaudin, conseillère départementale, a rappelé le soutien de sa collectivité (4.000 €) pour l'organisation du festival.
Le programme du jour
18 h : « L'opéra de Quat'sous » de Beltholt Brecht par Les Tintam'arts de la Kewenn Entr'acte (Quéven). Mackie-le-Surineur, redoutable chef de gang et roi de la pègre, fait régner sa loi pour faire prospérer ses affaires. Son ascension et les liens qu'ils tissent avec la bonne société londonienne dérangent. Entre les mains de onze comédiens, les voix de six chanteurs et les cordes de deux guitaristes, Mackie survivra-t-il à cette chasse à l'homme ?
19 h : animation à la guinguette par les guitaristes de la Kabanamuzik.
20 h 30 : « La Folle de Chaillot » de Jean Giraudoux par L'Abreuvoir (Arzano). Des spéculateurs veulent exploiter le sous-sol parisien. Informée, Aurélie, la Folle de Chaillot va, avec ses amis, les éliminer pour protéger son bonheur.
22 h 15 : « Vers toi Terre Promise » de Jean-Claude Grumberg par Le Théâtre des Autres Mondes (Lanester). Un dentiste juif et son épouse pansent difficilement les blessures des années 40 (exclusion, déportation...). Alors peut-on encore rêver de Terre Promise ?
Pratique
Billetterie sur place, à Kerhervy une heure avant le premier spectacle ou à la librairie « Au vent des mots » à Lorient.
Tarif soirée : de 5 € à 12 €. Pass' trois soirées : 25 € ; forfait « avant 20 h 30 » : 5 € ; un seul spectacle après 20 h 30 : 8 €. Renseignements au 02.97.81.24.19.
Le Télégramme, 29 juin 2015
 

 
Festival de Kerhervy.
Deux jurys dans l'amphi
2015-06-30-tel
Le jury Festhéa est composé de Brigitte Dupaty, Joanne Cousein, Daniel Lechère, Michel Moppert et Jean-Michel Tanguy.
À Kerhervy, deux jurys examinent une partie des pièces participant au festival de théâtre amateur, afin de les sélectionner.
Le prix de la Ville. Créé en 2009, il permet de soutenir la meilleure création sur une thématique actuelle. Huit troupes sont en lice pour cette édition présidée par Myrianne Coché, adjointe au maire.
Festhéa. L'autre jury est plus ancien, puisqu'il s'agit du jury du festival national de théâtre amateur de Saint-Cyr-sur-Loire. Quatre troupes postulent pour représenter la Bretagne à ce festival national qui aura lieu fin octobre, en Touraine. Le jury est présidé par Brigitte Dupaty, qui n'a raté que le festival de l'an passé depuis la mise en place de cette sélection régionale, il y a une vingtaine d'années.
Le Télégramme, 30 juin 2015
 

Kerhervy : ces bénévoles qui s'activent en coulisses
Le 33e Festival de Kerhervy est à la moitié de sa programmation. L'affluence, chaque jour, est preuve de l'engouement du public pour le théâtre amateur.
2015-07-01-ofSören, Matthieu, Hélène, Christophe, Héloïse, Pierre, et Jules assurent au coin barbecue.
Le 33e Festival de théâtre amateur de Kerhervy se poursuit jusqu'à samedi, au cimetière de Bateaux.
Hormis les pièces proposées, deux expositions sont à voir, l'une de peintures de Jean-Michel Méfort, l'autre de masques sud américains de Oscar Yana. L'association Solidarité Niger, est également présente sur le site pour vendre pâtisseries, thés et objets artisanaux.
740 tickets repas vendus samedi
La guinguette au bord de l'eau est chaque soir investie par les spectateurs qui viennent s'y restaurer ou se désaltérer, ou tout simplement apprécier un moment paisible avant ou entre les pièces de théâtre.
Les bénévoles de la restauration ne chôment pas. La cadence ne faiblit pas depuis le début du festival. Le public a besoin de se restaurer, les bénévoles et les troupes aussi. Samedi dernier par exemple, journée très prisée, 740 tickets repas ont été vendus au public. « Même lundi, nous avons eu beaucoup de monde, constate le président Luc Grenon. C'est une étonnante et agréable surprise pour un début de semaine. Les gradins étaient remplis aux deux tiers. »
Huit bénévoles assurent au coin grillades, sept autres à celui de la restauration classique. Sous le chapiteau, réservé aux troupes et aux bénévoles, ce sont environ six personnes par jour qui se relaient. Le besoin varie en fonction du nombre de pièces et de l'effectif des comédiens. Une brigade de trente personnes est répertoriée pour assurer tous les créneaux.
Près de 80 personnes
Par exemple, aujourd'hui, soixante jeunes comédiens seront sur scène et jeudi, journée dédiée à l'improvisation, une trentaine de comédiens. Aux entrées, il faut huit personnes et quatre aux contrôles des billets. Au bar, ils sont six, et à la manutention, un par soir. Au total, pas loin de 80 personnes s'activent pour faire de ce rendez-vous un incontournable.
Ouest France, 1er juillet 2015
 

 
Kerhervy. Les textes comiques ont la cote
2015-07-01 2-tel
Dans le cadre du Festival de théâtre amateur, l'Adec du Morbihan proposait, samedi, une lecture de textes dans le site de Kerhervy. Anne-Cécile Voisin a proposé des lectures de textes comiques. « Il y a une forte demande des troupes pour jouer des pièces optimistes, la vie de tous les jours étant trop tragique », explique-t-elle. L'Adec dispose d'une théâtrothèque avec 7.000 références à consulter ou en prêt à Josselin et sur le festival, jusqu'à samedi.
Le Télégramme, 1er juillet 2015
 

 
Théâtre à Kerhervy.
Un cru 2015 exceptionnel
Le 33e festival de théâtre amateur de Kerhervy aura été exceptionnel, tant en qualité, en organisation et en fréquentation, avec 6.600 spectateurs.
2015-07-06-tel
Le public est venu nombreux durant toutes les soirées.
Luc Grenon, le président de l'association La Fontaine aux chevaux, organisatrice du festival, est plus que satisfait de cette édition au bord du cimetière de bateaux. Pour la première fois depuis plusieurs années, il n'a pas plu une goutte pendant le festival. Toutes les pièces ont pu être jouées dans l'amphithéâtre de plein air, à l'exception du one-woman-show de Julie Le Toquin, mais à la demande de cette dernière, le spectacle a été joué sous la guinguette pour offrir un côté intimiste.
Côté fréquentation, les bénévoles de l'association ont été sur les rotules. « Il y a eu beaucoup de monde et tout le temps, les soirées de mardi et de jeudi ont affiché complet, celle du lundi n'a jamais autant accueilli de public. Nous avons accueillis 6.600 spectateurs (NDLR 5.000 l'an dernier) », explique Luc Grenon.
Les 80 bénévoles et 17 membres du conseil d'administration ont servi également 430 repas par jour. « Il nous a même manqué des tables, des assiettes, des couverts et de la nourriture », souligne M. Grenon.
Enfin, côté spectacles, la qualité était au rendez-vous. « Le niveau des pièces était, cette année, hors du commun », précise Brigitte Dupaty, la présidente du jury de Festhéa, présente au festival depuis onze ans.
Le public semble avoir été satisfait des soirées proposées.
Luc Grenon, comme les membres de La Fontaine aux chevaux, vont maintenant se reposer. En septembre, les ateliers théâtre reprendront, puis le coup de coeur de Kerhervy sera joué le 11 octobre, à la salle Jean-Vilar (lire par ailleurs). Enfin, l'association organisera un mini-festival « En attendant Kerhervy », avec trois jours de théâtre pour découvrir quatre pièces, du 19 au 21 février 2016.
Le Théâtre de l'Aurore ira à Festhéa
Le Prix de la Ville a été remis à Gilles Michaud, président du Théâtre de la Liberté de Vertou.
Le festival s'est terminé, samedi vers minuit, par la remise des prix. Le jury de Festhéa a choisi pour représenter la Bretagne au Festival national de théâtre amateur fin octobre, la troupe du Théâtre de l'Aurore de Brest, pour sa création « Éphémère », de Geoffroy Mathieu. Elle a été choisie parmi les cinq troupes postulant pour le Festival national de théâtre amateur de Saint-Cyr-sur-Loire.

En cas d'empêchement du Théâtre de l'Aurore, son suppléant est le Théâtre des autres mondes de Lanester, avec sa pièce « Vers toi terre promise », de Jean-Claude Grumberg, mise en scène par Jean Le Scouarnec et Erika Vandelet.

Le Prix de la Ville de Lanester récompensant une pièce contemporaine va quant à lui à la pièce « Colonel oiseau », d'Histo Boytchev, par le Théâtre de la Liberté de Vertou.

Le coup de coeur Kerhervy décerné par les membres de La Fontaine aux Chevaux a été attribué au Théâtre de l'Étage de Rennes, avec « D'un retournement à l'autre », de Frédéric Lordon. La pièce sera rejouée à la salle Jean-Vilar durant la prochaine saison culturelle.

Enfin, la mention spéciale récompensant un travail d'atelier est revenue à Hélène Sagnet, pour son travail avec l'atelier des Arlequins du collège Saint-Jean de Guidel, sur la pièce « La révolution », de Cyril Jarousseau.

Le Télégramme, 6 juillet 2015

 


 

Franc succès pour le Festival de Kerhervy

Le 33e Festival de théâtre amateur de Kerhervy a baissé le rideau samedi soir, après neuf journées de spectacles qui ont attiré près de 7 000 spectateurs.

2015-07-06-of

Le conseil d'administration de La fontaine aux chevaux, représenté par Luc Grenon (à gauche), a proclamé les résultats. La première adjointe Myrianne Coché (en bas à droite) a remis le prix de la ville de Lanester. Les organisateurs (en haut à droite) doivent aussi le succès du festival aux bénévoles.

Météo idéale pour des spectacles en plein air, spectateurs nombreux et bénévoles très impliqués : tout était réuni pour faire de cette 33e édition un succès. « Cette année, nous avons eu la chance de pouvoir compter sur la vingtaine de nouveaux bénévoles, vraiment très disponibles et efficaces, soulignent les organisatrices. Ils se sont très bien intégrés au groupe qui forme le noyau dur depuis des années, et ce sont 82 personnes, plus les 17 membres du conseil d'administration de La Fontaine aux Chevaux, qui ont animé ces neuf journées de théâtre. »

À la grande satisfaction des organisateurs, la programmation était vraiment exceptionnelle, avec 33 spectacles différents, tous choisis par les membres de La Fontaine aux Chevaux, parmi les nombreuses demandes de participation. Cinq pièces jouées postulaient pour Festhéa (Festival national de théâtre amateur) et huit pour le prix de la Ville de Lanester.

Des animations diverses

Tous les soirs, une animation musicale était proposée sur le site, avec, cette année, un partenariat avec les jeunes musiciens de Kabanamusik, plusieurs spectacles de clowns, du jazz, de l'accordéon, etc. « Les prestations étaient vraiment à la hauteur de nos attentes, soulignent les membres de La Fontaine aux Chevaux, tout comme les expositions des deux artistes peintres présents, Jean-Michel Méfort et Oscar Yana. » Les différents stands de boissons et de restauration ont été fort appréciés, nécessitant même un réapprovisionnement d'urgence en couverts.

Place au palmarès

Trois prix étaient décernés pour clore ce festival.

Les membres du jury Festhéa ont tout d'abord remercié La Fontaine aux Chevaux pour l'excellente présélection et le très bon niveau des pièces programmées, puis ont décerné leur prix à Éphémère, pièce de Geoffroy Mathieu, jouée par le Théâtre de l'Aurore, de Brest.

Pour le prix de la Ville de Lanester, le jury a choisi Le Colonel Oiseau, d'Histo Boytchev, jouée par le Théâtre en Liberté, de Vertou. Le prix a été remis aux artistes par Myrianne Coché, première adjointe.

Pour clore la cérémonie, Luc Grenon, président de La Fontaine aux Chevaux a souligné que son association ne participe pas aux deux jurys précédents, mais décerne son coup de coeur à la pièce D'un retournement à l'autre, de Frédéric Lordon, jouée par Le Théâtre à l'Étage de Rennes.

Ouest France, 6 Juillet


Théâtre. Un stage sur la gestuelle

2015-07-09-tel

Dans le cadre du Festival de théâtre amateur, la Fontaine aux chevaux a proposé, samedi, un stage sur la gestuelle du théâtre. Quatorze comédiens amateurs ont participé à ce stage animé par Laura Piriou. Après une séance de relaxation et de lâcher prise, les participants ont obtenu les ficelles pour être un bon comédien, en dosant la gestuelle, en cohérence avec son personnage et ses partenaires... Laura Piriou leur a proposé de nombreux exercices, notamment de mimes pour aller d'abord dans l'exagération et évoluer ensuite vers une expression plus mesurée.

Le Télégramme, 9 juillet 2015