Festival 2014 Festival 2014

Le rideau s'ouvre sur le festival de théâtre amateur

 

    • Battour présentera L'Amour de Phèdre, samedi, à 23 h 20. Le Théâtre de la Jeune Compagnie présentera Plaisanteries, vendredi, à 20 h 30.

       

       

      Vendredi, ouverture de la 32e édition du festival de théâtre amateur de Kerhervy, pour neuf jours de théâtre, sur les bords du Blavet.

      Le site est majestueux et reçoit depuis maintenant trente-deux ans le festival de théâtre amateur, organisé par la Fontaine aux Chevaux. L'amphithéâtre dressé face au cimetière accueillera une nouvelle fois pour neuf jours les passionnés de théâtre, du 27 juin au 5 juillet. Au programme : vingt-trois troupes du Grand Ouest, une journée spéciale jeunes, une journée de matchs d'improvisation, soit en tout 280 comédiens qui évolueront sur scène.

      Joël Jouanneau, parrain du festival

      Cette année, le parrain du festival est l'auteur Joël Jouanneau. Le public le retrouvera samedi 28 juin pour une lecture entre voisins à partir de 15 h, sur le site. Des animations compléteront les festivités avec deux expositions. Geneviève Orhon présentera ses aquarelles et Pierre-Henry Touzeau, ses sculptures. La librairie théâtrale sera également présente. Près de quatre-vingts bénévoles seront sur place, dès vendredi, pour assurer le bon fonctionnement du festival. Voici le programme.

      Vendredi

      A 21 h, Plaisanteries, d'Anton Tchekhov, par le Théâtre de la Jeune Compagnie (Dinan), mise en scène de Didier Ibagne ; durée : 1 h 30. Dans ces trois courtes pièces débordantes de vitalité (L'ours, La demande en mariage, Le jubilé), Tchekhov oppose des femmes rouées, voire féroces... Un humour cinglant et tendre !

      A 22 h 45, Le libertin d'Eric-Emmanuel Schmitt, par la troupe du Manoir (Saint-Avé), mise en scène de Jacky Kerneur ; durée : 1 h 20. Diderot doit rédiger l'article « morale » de l'Encyclopédie alors qu'il flirte avec Mme Therbouche qui fait son portrait et que sa fille veut épouser son meilleur ami. Un vaudeville philosophique et plaisant !

      Samedi

      De 15 h à 17 h, Lecture entre voisins, du pays de Lorient. A 18 h 15, Les Bannies de Gérard Lucas par le Lycée Saint-Louis (Lorient), mise en scène de Gérard Lucas ; durée : 40 mn. Rapt de femmes au XIXe siècle pour peupler les colonies.

      Une réécriture de Transport de femmes par le metteur en scène. A 20 h 30, Exercices de St'île de Monique Garrigues par le Teatro (Groix), mise en scène de Jean-Michel Le Dily ; durée : 1 h 20. Ah une île ! Une île dont on rêve, vous savez, celle qu'on n'atteint jamais... Vous allez la visiter de bien des façons, avec des personnages sortis d'une tragédie de Corneille.

      A 22 h 10, Le Dernier vol de Cyrano de Michel Morette par le Théâtre du Donjon (Cholet), mise en scène de Karine Poulard ; durée : 1 h. Gardant une rancune tenace envers son auteur, Cyrano vient régler ses comptes.

      A 23 h 20, L'Amour de Phèdre de Sarah Kane par Les Roulements de Battour (Rennes), mise en scène de Delphine Battour ; durée : 1 h 10. Cette tragédie moderne qui n'a gardé du « Phèdre » classique que la trame et les noms nous livre une critique violente des relations humaines, de la justice, de la religion, de la famille... Public averti.

      Dimanche

      A 18 h, L'augmentation de Georges Pérec par Le Théâtre d'Ascaly (Rennes), mise en scène de Marie-Laure Guillard, durée : 55 mn. Demander une augmentation à son chef de service... Parcours de combattantes à répétition et tribulations pour ces trois comédiennes.

      A 20 h 30, Le nez de Nicolas Gogol par la Commedia dell'Arrée (Pleyber-Christ), mise en scène : Pascal Péron ; durée : 1 h 10. Le 25 mars, un évènement particulièrement étrange se produisit à Saint-Pétersbourg : le barbier Ivan Lakovievitch, alors qu'il prenait son petit déjeuner, trouva au milieu de son pain le nez de l'assesseur du collège ! Commence alors une course à travers la ville à la rencontre de personnages haut en couleurs qui tous incarnent une satire de la société russe du XIXe siècle.

      A 22 h, Hors la loi de Régis Dugué par le Théâtre de l'Arrière Cour (Rennes), mise en scène d'Isabelle Bouvrain ; durée : 1 h 20. Il y a le shérif qui arrive de Boston accompagné de Ripley, jeune homme en mal d'aventures, Franck, celui qui sème le désordre, Pearl, l'institutrice qui ne manque pas de mots et Lulu la fille de joie qui aime les mots, deux filles rongées par l'ennui et en « mâle » de distraction.

      A 23 h 30, Les 12 jours divinatoires d'après Oscar et la Dame Rose d'Eric-Emmanuel Schmitt par le Théâtre de la Découverte (Lorient), mise en scène de Gérard Lucas ; durée : 30 mn, Réécriture de Oscar et la Dame Rose, ce texte nous tire sur les chemins de la vie même si elle doit être bien courte.

      Du vendredi 27 juin au samedi 5 juillet, festival de théâtre amateur de Kerhervy, sur les bords du Blavet.

      Ouest France - 25 juin 2014

ouest fisting

Cliquez sur la date pour lire la Gazette de Kerhervy

 

@ site

@ FB

 

 

Pendant toute la durée du festival, le Ouest Fisting sera présent, camouflé en Gazette de Kerhervy pour le plus grand bonheur de tous !

Le Ouest Fisting, c'est quoi ?

A l'origine un fanzine (magazine auto-édité) tout droit sorti des égouts de Lorient. Une dizaine de jeunes dessinateurs décidés à proposer autre chose que les images habituelles qu'on peut trouver dans cette ville. La ligne éditoriale est simple : piocher un thème au hasard dans le dictionnaire, puis le décliner en dessin, le plus drôle ou le plus trash possible. Et zou, ça part à l'impression...

Le but étant de se diffuser, ce qui compte pour des dessinateurs, ainsi que de rencontrer du monde. Et des rencontres, il y en a eu... Un an et demi et dix numéros plus tard, le jeune collectif est au meilleur de sa forme !

Expositions tous azimuts (même en Bulgarie), festivals de tout poil (musique, auto-édition, même à Rome ou Istanbul)... Le Ouest s'exporte, mais se diversifie aussi : vidéoclips pour des groupes de musique, sérigraphies, t-shirts... Et ce n'est qu'un début ! Le Ouest Fisting dispose également d'un stand forain (chamboule-tout, roue de l'infortune) pour faire l'animation, le cas échéant. Le tout réside dans l'adaptation de la formule aux besoins de chacun.

La Gazette de Kerhervy, kézako ?

Durant les neuf jours du festival, les membres du Ouest seront sur place, et se transformeront en journalistes en herbe. Chaque jour paraîtra donc une gazette, avec les infos, les moments forts de la veille... et bien sûr, des dessins ! Histoire de proposer un regard décalé pour ceux qui n'étaient pas là le jour d'avant. Des rubriques ("en coulisses", "petites annonces"... qui sait ?), des jeux... Les fisteurs mettront à profit leurs talents d'éditeurs pour rendre compte du meilleur du festival !

ouest fisting

 

 

@ site

@ FB

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laura Piriou

 

Depuis plusieurs année, La Fontaine aux Chevaux offre à ses adhérents un stage gratuit animé par Laura Piriou*, professeur de théâtre qui anime également nos ateliers de pratique.

Rendez-vous samedi 5 juin de 14h à 17h à l'Espace Jean Vilar pour une jonglerie théâtrale qui voyagera entre créativité, dramaturgies chorégraphiques, rêveries gestuelles, saynètes déjantées, imagination fantasque, poésie... afin d'atteindre les instants de grâce et n'en garder que les quintessences.

Inscrivez-vous sans attendre auprès de notre secrétariat : 02 97 81 24 19 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Bien entendu, si vous n'êtes pas encore adhérent, rien n'est perdu ! Vous pourrez prendre votre adhésion (20 €) sur place le jour du stage mais afin de bénéficier du tarif préférentiel au festival (8€ au lieu de 12 € pour la journée), adhérez dès à présent.
L'adhésion vous fera également profiter du tarif réduit au Festival du Pont du Bonhomme, aux spectacles organisés par l'ADEC 56 (Josselin) et par Le Plateau en toute Liberté au City (Lorient).

 

*Laura piriou est comédienne, professeur d'art dramatique et intervenante artistique depuis une quinzaine d'années. Sortie du conservatoire de Rennes en 2000, elle intègre les cours Florent (Paris) dans une classe de 3ème année, formée par Sandy Ouvrier (maître au conservatoire national supérieur de Paris). En 2001 elle est chargée de cours pour une classe de 3ème année et d'un module de "coaching vocal".

 

 

 

C'est avec plaisir que le Festival de Kerhervy invite 2 artistes locaux : l'aquarelliste Geneviève Orhon et le sculpteur Henri-Pierre Thouzeau.

 Geneviève Orhon
@ visitez son site

orhonL'œuvre achevée, elle semble l'être, le support devient sec,
or ce qui vibre sur le grain du papier évoque une transparence humide.
Ainsi sommes-nous amenés vers une réflexion sur ce qui « passe à travers » l'espace, par la méditation de l'aquarelle.
Cette exploration révèle un passage, un passage vers la nudité, la profondeur du sujet, son dépouillement.
Et pour aller de l'épais à l'insoupçonné, il y a cette maîtrise en point d'équilibre car l'aquarelle est fragile : une fête desorhon 04 éléments graciles et de la légèreté propice à la lumière.
On sait l'importance des blancs délicats dans ce travail qui sont comme un nombre d'or tant leurs dispositions et leurs pertinences éclairent de façon irrémédiable. L'approche est murmurée et éclatante.
L'eau se mêle à l'eau par une chimie de compensation où chaque couleur veille à cette transparence.
Voici la proposition en forme de questionnement que nous fait Geneviève Orhon : aborder chaque œuvre
comme une invitation à lever le voile vers ce regard de l'intime.
Alain Souissa.

orhon 03

 

 

 

Henri-Pierre Thouzeau
@ plus d'infos
@ FB

thouzeau7Je suis sculpteur depuis une vingtaine d'années et je suis aujourd'hui installé à Josselin dans le Morbihan.
Mon travail reste axé sur la figuration et je réalise différents types de sculptures. Les matériaux que j'utilise sont divers et variés et je me plais aussi à détourner des objets usuels du quotidien. Je réalise aussi du mobilier, plutôt brut.thouzeau3
N'ayant pas fait d'études d'art, je n'ai pas de réflexion intellectuelle concernant mon travail, si ce n'est la réalisation de beaux objets. J'ai aussi beaucoup voyagé à travers le monde, surtout en Inde ces dernières années.
J'expose une grande partie de l'année mon travail à mon atelier qui me fait aussi office de galerie, mais aussi dans différents lieux autres. Puis j'ai des projets de création de sculptures importantes ou je me déplace pour créer directement à l'extérieur.

 

 

Comédiens du Pays de Lorient et d'un peu plus loin, le Festival de Kerhervy est aussi le vôtre !
Merci de donner un peu de votre temps pour nous aider à son organisation...
Rendez-vous à la réunion des bénévoles (infos & inscriptions)
vendredi 2 juin à partir de 18h30
à la Maison des Asso. de Lanester;
Vous ne pouvez pas venir à la réunion ? Contactez-nous...
Plus d'infos
Nous comptons aussi sur vous pour la promotion (réseaux sociaux, diffusion d'affiches, programmes...)
Les comédiens des troupes programmées sont invités pendant toute la durée du festival. Entrée gratuite sur présentation du badge qui pourra être récupéré sur le site de Kerhervy dès le 24 juin à partir de 19h45 à l'accueil des troupes.
Quelques infos pratiques...
Des interrogations sur votre accueil ? Le règlement du festival y répondra sûrement... et si besoin,  n'hésitez pas à nous contacter : 02 97 81 24 19.
Pour répéter sur place, contactez-nous pour réserver un créneau.
Le planning est ici.
Si ce n'est déjà fait, il va être grand temps de nous retourner rapidement :
- votre fiche de confirmation (reçue par mail) & votre plan de feux,
- votre règlement pour votre (vos) adhésion(s) à La Fontaine aux Chevaux (toutefois cela pourra être fait sur place),
et pour les candidats à Festhéa :
- le dossier d'inscription à télécharger sur le site de festhéa,
- le chèque de 50€ à l'ordre de festhéa.
Vous devez impérativement nous avoir transmis votre dossier Festhéa (inscription + chèque d'engagement) à l'ouverture du festival.

 

 

Pour les troupes qui vont découvrir les lieux, quelques vues de l'amphi :
sur scene 01 gde
 sur scene 03 gde

 

 

 

 

 

 

 

Sortie côté cour puis côté jardin. On aperçoit les loges (cabanons aux toits bleus).
Il y a environ 4m de distance entre les cotés de scène et les vomitoires.
Le Blavet est à environ 3 m derrière la scène.
Cliquez sur les photos pour les agrandir

sur scene 03 gde

Ci-contre, le "pigeonnier" (cabine technique) et les gradins avec les entrées des spectateurs.


Une scène (10 m X 7.5 m) est montée pour le festival.

 

Pour le reste, on vous laisse la surprise !..
 
 
 
 
1
 
 2
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
3  4