Promouvoir le théâtre amateur

Du théatre en milieu scolaire, les préoccupations de la jeune association se sont élargies – dès l’année suivante – à la promotion du théâtre amateur en général. Le festival de Kerhervy allait rapidement devenir le plus important festival régional de théâtre amateur de France (avec Perpignan FNCTA et Chatillon sur Chalaronne).

De plus, il est depuis 1994 en relation avec le Festival National de Théâtre Amateur de Saint-Cyr-sur Loire (Festhéa) pour lequel il organise la sélection d’une troupe de théâtre qui y représente la région Bretagne. C’est reconnaitre l’importance de la représentativité de notre festival pour le théâtre amateur breton. De nombreuses troupes bretonnes ont été reconnues et récompensées à ce concours national.

Un peu d’histoire…

Créée en 1983 par un petit groupe de passionnés de Théâtre mené par Léone BEAUMES, à l’époque Maire Adjointe aux affaires culturelles de Lanester, La Fontaine aux Chevaux s’était fixé comme premier objectif l’organisation d’un Festival de Théâtre Amateur.

Pourquoi « La Fontaine aux chevaux » ? D’après certains historiens, l’anse de Kerhervy recélait dans son coeur une fontaine où autrefois, on amenait les chevaux à l’abreuvoir.

La ville venait en effet, en 1981, de construire face au cimetière de bateaux, dans un méandre du Blavet, le théâtre de plein air de Kerhervy pour permettre la création du Festival de Théâtre Professionnel du Pont du Bonhomme et ce site fantastique suscitait des envies : pourquoi ne pas prolonger l’utilisation de cet équipement par un 2e festival ? Ainsi est né le Festival de Kerhervy.

Le Festival de Kerhervy est resté fortement marqué par ces origines ; le théâtre en milieu scolaire – animé à l’époque au collège Jean Lurçat par un professeur de lettres, Gérard GUILLAS – reste une préoccupation fondamentale des administrateurs de l’association. Le festival propose, après sélection, une dizaine de troupes scolaires ; ces spectacles sont généralement affichés en début de soirée entre 18 à 20 heures. Le plus souvent encadrées par des professionnels, ces représentations constituent une récompense inespérée des jeunes amateurs et une ouverture très appréciée par les spectateurs, avant les spectacles de la soirée.

Promouvoir le théâtre amateur

Du théatre en milieu scolaire, les préoccupations de la jeune association se sont élargies – dès l’année suivante – à la promotion du théâtre amateur en général. Le festival de Kerhervy allait rapidement devenir le plus important festival régional de théâtre amateur de France (avec Perpignan FNCTA et Chatillon sur Chalaronne).

De plus, il est depuis 1994 en relation avec le Festival National de Théâtre Amateur de Saint-Cyr-sur Loire (Festhéa) pour lequel il organise la sélection d’une troupe de théâtre qui y représente la région Bretagne. C’est reconnaitre l’importance de la représentativité de notre festival pour le théâtre amateur breton.

De nombreuses troupes bretonnes ont été reconnues et récompensées à ce concours national :

2022
Les manuscrits du déluge

par le Théâtre en Do (Lanester / 56)

2021
16m2

par Tintamarre (Rennes / 35)

2019
Les Évanescentes

par le Collectif Episcène (Rennes / 35)

2018
Vol au dessus d’un nid de coucou

par la Cie Arts Croisés (Fouesnant / 29)

2017
La Nuit de Valognes

par le Théâtre Farrago (Brest / 29)

Une association de culture populaire

Promotrice de spectacles aboutis, la Fontaine aux chevaux tend à réunir dans son conseil d’administration des représentants des différentes troupes amateurs locales. L’association se veut avant tout association d’éducation populaire (affiliée à la ligue de l’enseignement et à l’ADEC 56).

De plus, elle organise des ateliers de pratique artistique de 7 à 77ans, dans lesquels les troupes locales peuvent recruter des comédiens amateurs, et programme en partenariat avec la salle Jean Vilar (188 places) des spectacles amateurs à Lanester, proposant au public le meilleur des amateurs bretons ou du grand ouest.

Chacun de ces spectacles amateurs est précédé ou suivi d’un débat où les metteurs en scène ou comédiens sont confrontés aux critiques, analyses, et félicitations du public.

Enfin l’association s’efforce de développer à travers la pratique théâtrale une démarche citoyenne en confrontant ses pratiques avec celles de troupes amateurs étrangères : ainsi nous avons accueilli dans notre festival de kerhervy des étudiants en théâtre de Pittsburg (USA), de Constanza (Roumanie), de Cologne (Allemagne.)